Gaele, la clé du succès des équipes

L’indice de Bien-Etre au Travail (IBET©) en 2014

Ces résultats sont riches d'enseignement sur les conséquences d'une mauvaise organisation du travail :

- "Mesurer l’indice de bien-être au travail, représente une étape fondamentale avant de l’améliorer. Celui-ci est une composante intrinsèque de la pérennité et de la compétitivité d’une entreprise."

- "La mauvaise qualité de l’organisation du travail coûte 12 000 € par an et par salarié aux entreprises françaises."

- "Ces coûts sont dus aux désengagements réciproques entreprise/salariés pour 71 % et à la non disponibilité de santé/sécurité pour 29 %."

- "Il y a une envolée de la non disponibilité, surtout par absentéisme ordinaire."


Source : myRHline, 13 Juin 2014.               Lire la totalité de l'article web

Découvrir ici une présentation de l'IBET© et de son mode de calcul


Partagez cet article :